British Open 08

18 juillet, 2008

(0) Commentaire

le live est accessible sur le web entre 10h et 20h (Paris)

admin

en route vers l’Open de France

23 juin, 2008

(0) Commentaire

US Open 2007, Christian Cevaer au puttingAprès plus de 15 jours d’arrêt, Christain Cévaer reprend la route du Golf. Le début d’une longue période de tournois importants est programmé à l’un des plus grand tournois de EPGA Tour, l’Open de France à St Quentin en Yvelines. Pour assurer une grande partie de son jeu, nous travaillerons dès ce Lundi sur plusieurs aspects. La remise en route du système émotionnel, par des exercices et une certain vigilance des comportements directement sur le terrain, la gestion de sa capacité liée à sa lucidité, ainsi que ses capacités à bien anticiper ces nouvelles échéances. Pour se faire nous travaillerons sur des techniques d’organisations physiologiques, propres à optimiser les processus liés à l’intention, la concentration, le mental… 

Bien sur, et ce n’est pas une option, il sera en plus nécessaire de jouer également au golf, en ligne de mire, le passage du cut Vendredi soir.

admin

Le Golf, c’est bon pour le coeur

6 septembre, 2005

(0) Commentaire

Le Golf est un sport qui possède la particularité de baisser les risques d’accidents cardiaques par sa pratique régulière.Stethoscope_1

L’association américaine de cardiologie insiste sur l’importance de pratiquer périodiquement ces exercices. Ils préviennent des risques d’obésité, de l’augmentation de la pression artérielle et du risque de sédentarité. Les bénéfices dégagés sont visibles auprès de toutes populations, jeunes, hommes-femmes, moins jeunes… La marche, le jogging, le jardinage ou faire du vélo durant 30 minutes par jour apporte aussi ses bénéfices. Concernant le golf, le fait de marcher 5 à 6000 mètres brûle jusque 1100 calories, stabilisant entre autre le taux de cholestérol. Préférez donc la poursuite de votre “carrière” de golfeur(se) à pieds et banissez les Golf Cars !

admin

Physique : la trajectoire du balle de golf

29 août, 2005

Comments Off

Enoncé On considère que le référentiel terrestre est galiléen et on néglige les frottements. g=9,8 m/s².

Le drive : Un golfeur se présente au départ d’un parcours de golf. Le centre d’inertie G de la balle qu’il va lancer se trouve en O. A t=0 la balle est lancée dans un plan vertical repéré par (Ox, Oy) avec une vitesse v0= 144 km/h et faisant un angle a = 40° avec l’axe Ox. 1.

Etablir les équations horaires x(t) et y(t) du mouvement de G.

- en déduire l’équation cartésienne de la trajectoire.

- à quelle distance du point O la balle retombe t-elle ?

L’approche : La balle se trouve maintenant sur le green( terrain horizontal en O’). Le golfeur doit frapper la balle à l’aide de son club, sans la soulever pour la faire tomber dans un trou situé à 5 m de la balle. Les forces de frottements exercées sur la balle sont supposées constantes et équivalentes à une force d’intensité f = 0,05 N. La balle se déplace en ligne droite. Le club lui communique une vitesse initiale v = 3,2 m/s (masse de la balle m=45 g).

1. Faire un bilan des forces s’exerçant sur la balle et le représenter sur un schéma.

2. Quelle est l’accélération de G ? En déduire la nature du mouvement de G.

3. Etablir l’équation horaire de la position de G notée x(t).

4. Quelle est la distance parcourue par la balle avant de s’arrêter.

- L’approche est-elle réussie ?

 

Réponse mouvement de chute libre :

accélération (0 ; -g) soit (0 ; -9,8)

vitesse initiale 144 km/h = 144/3,6 m/s = 40 m/s v0 (40 cos a ; 40 sin a ) soit ( 30,64 ; 25,71) position initiale, l’origine du repère. la vitesse est une primitive de l’accélération : vitesse à la date t : (40 cos a ; -gt +40 sin a) la position est une primitive de la vitesse : x = 40 cos a t (1) y = -½ gt² +40 sin a t (2) . (1) donne t = x / (40 cos a) repport dans (2) : y = -½g x² / ((40 cos a)² + 40 sin a / 40 cos a) x après simplification l’équation cartésienne de la trajectoire s’écrit : y = -½g x² / ((40 cos a)² + tan a x y = -0,5*9,8 / 30,64 ² x² + tan 40 x y = -0,0052 x² + 0,839 x. au point d’impact I sur le sol yI=0 d’où la valeur de xI. (-0,0052 xI + 0,839 ) xI=0 xI= 0,839 / 0,0052 = 160,8 m.

Poids et action normale du plan sont opposées.

Le vecteur accélération et le vecteur vitesse sont colinéaires de sens contraire : mouvement rectiligne uniformément retardé. Vitesse initiale : v0 = 3,2 m/s position initiale : l’origine de l’axe vitesse : primitive de l’accélération v = -f/M t +v0. Position : primitive de la vitesse x(t) = -½ f/M t² + v0t. f= 0,05 N et M= 0,045 kg d’où : x(t) = -0,5555 t² +3,2 t et v(t) = -1,111 t+3,2 à l’arrêt la vitesse est nulle : t = 3,2 /1,1111 = 2,88 s distance parcourue : x= -0,5555 *2,88² +3,2 *2,88

admin

PhysioGolf Article pour la PGA , Aout 2005

17 août, 2005

(0) Commentaire

 Article sur la mise en place de PhysioGolf auprès de Joel Bernard, Pro de Golf de Bondues et intervenant PGA

I’m a believer
When a French golf professional finally understood how emotions affect a golf swing, he passed it along to his students with great results. By Joel Bernard, Head Golf Professional, Golf of Bondues, France Training young players who want to reach the highest levels of golf ability has been my passion for many years. I have focused most of my attention on body movement techniques adapted to each aspect of play. The more a movement is technically sound, the more it will withstand pressure and competitive stress and thus be effective in most circumstances. I have had excellent results with my students. Today, I still consider movement training valid, but coaching for competition made me aware that even the best technique, as reliable and solid as it may be, will not resist mismanagement of the emotions. The management of emotions is the differentiating factor between a technique and the successful use of a technique. As most golf coaches and golfers know, emotions are put to the test during competition. Unfortunately, when one of my students complained about always missing a key tee shot, or ruining his score with a triple bogey, or missing a two-foot putt, I did not have any really effective solutions to offer. It was in November 2004, and after a discussion on the subject, my student and friend Frederic Lecomte spoke to me about the HeartMath techniques and the Freeze-Framer Emotional Management training software. It did not take long to convince me to take a class on this at PI Conseil, HeartMath’s licensee/distributor in France, in order to understand how the monitor works and the science of emotions behind it. I must say it changed my way of understanding things in my profession as a golf coach and in my private life. I started to use the HeartMath Quick Coherence technique with my best students.
In the first stage of experiments with the technique, the results in terms of ball contact, quality of ball flight, and swing fluidity were edifying! Their first impressions were feelings of well-being and unaccustomed facility. For some, their ball-striking consistency immediately improved. For others it was a gain of distance of more than 10 yards using a 7 iron. Each player felt an unquestionable benefit with the use of the Quick Coherence technique.
The second stage was to create their library of positive images or positive situations in order to reach a high coherence score on the Freeze-Framer physiology monitor quickly. Several practices using the HeartMath techniques with the Freeze-Framer program were followed by meticulous work on the development of a pre-shot routine personalized with phrases like:
1-Set your coherence
2-Take stock
3-Choose and visualize the trajectory
4-Take a practice swing relative to the desired shot
5-Lock onto your reference mark
6-Set your stance
7-Visualize the target
8-Execute the shot

The third stage consists in putting this shot preparation into action on the course in order to refine it and make it still more effective, while adding concepts of “intention for the shot” or of “challenge” for success of the chosen shot.
After a briefing on the positive points to be addressed, followed by some practice of HeartMath techniques, I give a lesson on how to short-circuit negative thoughts (example: I always break down on the last holes, or I play the front nine always well but fall apart on the back nine), transforming them into positive reactions by the use of the HeartMath techniques.

RESULTS: Two of my older students provide their impressions on the benefit of this method to them: “Now, I remain much more serene in delicate situations and take time to analyze the situation instead of throwing away shots and playing the next one too quickly… I am better in accessing new information and I more easily visualize my trajectory before playing… I handle stressful situations much better and I accept more easily my missed strokes.” — Benjamin Regent, 21, 2003 French Junior Champion, silver medalist at the 2001 European Young Masters, and member of victorious 2002 European Junior Ryder Cup team.

“The first time that I used the Quick Coherence technique, I gained one club length with an unaccustomed feeling of facility!… since then, I have had much better results around the greens, thanks in particular to a more positive frame of mind. Moreover, I won a tournament last week by making a successful chip and a decisive putt in the playoff…. on the course, my swing seems more relaxed and easy.” — Sandy Criquelion, 26, 1997 French Junior Champion, 2000 International Belgian Championship, 2000 and 2002 French University champion, and twice selected for the French girls national team for the European Championship.

Having seen these results from using HeartMath techniques and Freeze-Framer, I used the same program with other younger players (13-16 years) with handicaps ranging from 2 to 10, and had the same observations that using HeartMath:
– supports the capacity to remain in the present
– allows golfer to remain lucid and calm even under intense stress (on the first tee, in playoffs, etc.) — allows golfer to obtain better coordination and relaxation in stroke execution
– allows golfer to execute a stroke in an instinctive and less reflective way
– allows golfer to obtain feelings of wellbeing, of ease and the pleasure of playing I also use the HeartMath techniques for accelerating learning a different movement or for correcting a recurring flaw. When in high coherence, the pupil succeeds almost every time in applying the requested instruction. This is surprising and very encouraging for continuing in this direction in the future.
Joel Bernard has been a golf teaching professional since 1993. He has been head-pro At the Golf of Bondues in France since 1998 (First French Men’s club ranking in 2003) and a federal coach since 1998. Joel has coached three French junior champions and one French amateur champion, three professional players, two best club teams playing in the top division and the most promising regional girls and boys teams.
Deborah Rozman is a psychologist and President and co-CEO of Quantum Intech, Inc. a technology company that develops products that reduce stress and improve performance and health. Freeze-Framer? for Golf software and sensor measure your coherence levels which show how in sync or in the zone you are, providing precise, immediate feedback on your state. The software then trains you into increasing states of coherence.
Dr. Rozman has authored numerous scientific papers and is co-author with Doc Childre of the books Overcoming Emotional Chaos (2002, Jodere), Transforming Anger (2003, New Harbinger), and Transforming Stress (2004, New Harbinger).

Analyse gestuelle sous informatique

5 août, 2005

(0) Commentaire

La vulgarisation de l’informatique permet un accès à des ressources jusqu’alors très privées. L’analyse du swing reste une affaire de professionnels, les pros de golf ont un tel bagage de connaissances techniques qu’il est difficile de s’en passer. Par contre si vous n’avez pas peur de visualiser votre swing, histoire de montrer à votre pro les points névralgiques, n’hésitez pas à télécharger V1home , le module de visualisation image par image. Attention à la sur médication avec ce type d’outil. Tout abus entraînerait une déprime difficilement réversible, un laid swing ne veut pas dire un mauvais shot. L’analyse dynamique est également valable pour les sports suivants: Tennis, Ski, BaseBall, Flipper, lancement de dés…

admin

Facteur X, un facteur de puissance cinétique

27 juillet, 2005

(0) Commentaire

 

Le facteur X est au golf, un moyen de se donner de la puissance. Il est caractérisé par la différence de rotation entre les épaules et les hanches. Cette différence engendre un effet ressort. Sur l’animation ci dessus la ligne jaune symbolisant la direction des hanches et la ligne rouge symbolisant la direction des épaules, se croisent au sommet de la montée du club. On voit apparaître une représentation du facteur X.

admin

Les Facteurs de Performance

25 juillet, 2005

(0) Commentaire

Le golf demande des facultés d’adaptabilité permanentes à un environnement stable…mais constamment renouvelé

Les facteurs bios mécaniques

  • Pertinence du geste, en rapport avec les lois mécaniques, physiques, géométriques 
  • Puissance à laquelle le geste pertinent peut être exécuté
  • Endurance des forces spécifiques, assurant la stabilité technique durant la totalité de l’épreuve des principaux groupes musculaires : Mains et avant bras puissants - Appuis au sol dynamiques - Muscles posturaux

Il n’a pas encore été possible de déceler des constantes morphologiques.

L’adéquation joueur / matériel est un critère important à prendre en compte en regard à ses capacités physiques et morphologiques.

Les facteurs physiologiques

  • Endurance, activité aérobie sur la durée globale d’un parcours (environ 4 à 5 heures) 
  • Détente, vitesse, tonicité
  • Diététique adaptée et apports énergétiques en compétition
  • Gestion de la récupération Les facteurs bios informationnels
  • Capacité psychomotrice - Avoir des sens kinesthésiques élevés - Coordination œil-main - Automatisme gestuel - Adéquation corps-club
  • Capacité psycho sensori moteur - Relation dans l’espace - Alignement et visée - Position du club dans l’espace

La Capacité d’apprentissage.

La maturité du golfeur de haut niveau se situe vers 25 à 30 ans, mais il a tendance à évoluer, les jeunes golfeurs ayant une sensibilité plus importante sur leur diététique et leurs capacités musculaires.

Chez les jeunes < 18 ans 

  • Curiosité et désir d’apprendre. La formation devra s’axer sur le jeu et l’amusement pédagogique au détriment de la technique
  • Spontanéité et enthousiasme 
  • Compréhension des relations cause/effets

Chez les adultes

  • Capital expérience, attention toutefois au ROI psychologique inadapté
  • Progression dans la régularité
  • Connaissance de soi
  • Identification rationnelle des paramètres conduisant au succès

Les facteurs psychologiques

  • Compréhension et régulation des émotions
  • Endurance psychologique
  • Créativité
  • Agressivité
  • Facteurs conduisant à une autonomie personnelle

Les facteurs institutionnels 

  • Environnement familial et soutien extérieur
  • Structure d’entraînement et de suivi
  • Régularité La qualité technique est la résultante de la compréhension des lois balistiques influençant le vol d’une balle, de l’efficacité biomécanique, de l’accumulation d’expériences et de la créativité.

admin

20 juillet, 2005

(0) Commentaire

Oubliez la méthode des centaines de balles frappées au practice, voici une trame de travail.

Le Parcours simulé . Temps consacré: 1 heure

Commencez toujours par un échauffement surtout si vous allez au practice tot le matin. Attention toutefois aux étirements, de récentes études mettent en cause l’étirement au golf car il faut environ 5 à 6 heures aux fibres musculaires pour revenir dans leurs positions initiales. Ce sport de dynamique demande toutes les capacités des fibres, ne lui enlevé pas. Imaginez vous au départ du trou n°1 Par5, drive plein milieu, frappez et constatez le résultat. Si votre balle est effectivement plein milieu, tapez un fer long, puis une approche. Repérez l’emplacement de cette dernière balle, elle devient la cible pour les 2 balles que vous allez frapper ensuite. Continuez la procédure en simulant tous les trous de votre parcours habituel. Profitez des moments entre les coups pour faire un vide mental et pour effacer les mauvais coups résiduels.

L’entrainement sur les types de coups Temps consacré : 1 heure

Les longs & moyens coups

Repérez 3 cibles sur le practice et tapez les en alternance. Alternez ensuite coups longs et moyens, avec un temps de récupération de 3 minutes entre chaque coup, profitez en pour vous mettre sous cohérence cardiaque et faire un raz de votre mental. Vous êtes votre ami sur le practice, profitez en pour le solliciter le lui demander en toute humilité ce qu’il pense de tel ou tel coup.

Les chips et pitchs

Faites un parcours de 9 trous autour du green de practice, faites 2 coups par trous maximum et changez à chaque coup. Le putting Faites sur le putting green des Par 2 avec un ami, le perdant est celui qui atteint 10 points.

Sortie de bunker

Envoyez 10 balles aléatoirement dans le bunker et faites des sorties sur un même drapeau.

Conclusion

Il y a des centaines de méthodes et de plans d’entrainement possibles, il est intéressant d’éviter de taper plusieurs fois les mêmes balles. Jouez plutôt la diversité et profitez en pour découvrir les multiples facettes de ce sport. Si vous assistez au clinics d’un pro, vous verrez qu’il fait beaucoup de coups spéciaux, il s’amuse en quelque sorte. N’hésitez pas à l’imiter, vous découvrirez des sensations nouvelles.

admin

20 juillet, 2005

(0) Commentaire

Oubliez la méthode des centaines de balles frappées au practice, voici une trame de travail.

Le Parcours simulé . Temps consacré: 1 heure

Commencez toujours par un échauffement surtout si vous allez au practice tot le matin. Attention toutefois aux étirements, de récentes études mettent en cause l’étirement au golf car il faut environ 5 à 6 heures aux fibres musculaires pour revenir dans leurs positions initiales. Ce sport de dynamique demande toutes les capacités des fibres, ne lui enlevé pas. Imaginez vous au départ du trou n°1 Par5, drive plein milieu, frappez et constatez le résultat. Si votre balle est effectivement plein milieu, tapez un fer long, puis une approche. Repérez l’emplacement de cette dernière balle, elle devient la cible pour les 2 balles que vous allez frapper ensuite. Continuez la procédure en simulant tous les trous de votre parcours habituel. Profitez des moments entre les coups pour faire un vide mental et pour effacer les mauvais coups résiduels.

L’entrainement sur les types de coups Temps consacré : 1 heure

Les longs & moyens coups

Repérez 3 cibles sur le practice et tapez les en alternance. Alternez ensuite coups longs et moyens, avec un temps de récupération de 3 minutes entre chaque coup, profitez en pour vous mettre sous cohérence cardiaque et faire un raz de votre mental. Vous êtes votre ami sur le practice, profitez en pour le solliciter le lui demander en toute humilité ce qu’il pense de tel ou tel coup.

Les chips et pitchs

Faites un parcours de 9 trous autour du green de practice, faites 2 coups par trous maximum et changez à chaque coup. Le putting Faites sur le putting green des Par 2 avec un ami, le perdant est celui qui atteint 10 points.

Sortie de bunker

Envoyez 10 balles aléatoirement dans le bunker et faites des sorties sur un même drapeau.

Conclusion

Il y a des centaines de méthodes et de plans d’entrainement possibles, il est intéressant d’éviter de taper plusieurs fois les mêmes balles. Jouez plutôt la diversité et profitez en pour découvrir les multiples facettes de ce sport. Si vous assistez au clinics d’un pro, vous verrez qu’il fait beaucoup de coups spéciaux, il s’amuse en quelque sorte. N’hésitez pas à l’imiter, vous découvrirez des sensations nouvelles.

admin