209 views

La Psychologie Evolutive…et le golf

10 juillet, 2005


Warning: file_get_contents(http://web.wikio.fr/getnote?u=4ed86d5605a2f0470cada932c4fda76a&i=54.162.118.107&referer=4ed86d5605a2f0470cada932c4fda76a) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Network is unreachable in /mnt/106/sdb/c/3/societe.thymos/blog/wp-content/plugins/wikiovote.php on line 40

Née à la fin des années 1980 comme une évolution de la sociobiologie, la psychologie évolutive veut réexaminer les comportements humains à la lumière de la sélection naturelle et de la sélection sexuelle. Cette approche s’appuie sur le fait que les premiers ancêtres du genre humain (comme Homo habilis, apparus il y a environ 2,5 millions d’années), ont évolué pendant des milliers d’années dans un environnement bien différent du nôtre. Les anglo-saxons parlent de «Environment of Evolutionary Adaptedness» (EEA) pour désigner ces différentes contraintes subies par nos ancêtres chasseurs-cueilleurs dans les savanes. Des contraintes physiques comme rester au chaud, avoir assez de nourriture, éviter les prédateurs et les maladies, etc. Mais encore plus importantes, des contraintes sociales comme maintenir des relations réciproques avec les autres, éviter les tricheurs, avoir une bonne place dans la hiérarchie, trouver un partenaire pour se reproduire et former avec lui des liens suffisants pour élever une progéniture, etc. Résultat : en plus des caractéristiques anatomiques les mieux adaptées, les mécanismes psychiques les plus “payants” dans ces situations sociales ancestrales furent aussi sélectionnés. La psychologie évolutive considère donc le cerveau de l’homme moderne comme constitué de modules spécialisés dans la résolution de problèmes ayant permis d’optimiser le succès reproducteur de l’espèce. Par conséquent, notre cerveau n’a pas été “sélectionné” pour vivre dans l’environnement technologique et urbain que l’on connaît aujourd’hui. Pour certaines fonctions cela n’aura aucun impact. Mais pour d’autres, comme l’activation chronique du système d’alarme du cerveau, cela peut avoir des conséquences désastreuses pour l’organisme. Le corollaire de ceci pourrait être l’effet d’apaisement que retrouvent les citadins en allant à la campagne, un environnement beaucoup plus proche de celui dans lequel ils ont évolué. Avec ses modules adaptés aux problèmes rencontrés par nos ancêtres, la psychologie évolutive s’écarte donc de façon significative du modèle standard de l’esprit sur lequel s’appuient les sciences humaines… A partir de cette constatation psychologique le golf, à son état primaire, est interprété de la manière suivante, le drapeau est une cible, la club est un outil de lancé, la balle un projectile, le parcours le terrain de chasse… Nous comprenons maintenant pourquoi le golf est un sport qui attire et captive tout les êtres qui en font l’apprentissage, nous golfons aujourd’hui à l’image des chasseurs il y 2 millions d’années. Les notions de stress ne sont plus aussi poussées qu’auparavant. Il n’y a plus de grosses bestioles sur un terrain pour vous manger. Le stress que l’on connait maintenant est un comportement totalement décalé et inadapté. Optimisez votre instinct naturel de chasseur pour optimiser votre swing naturel, visée, tenue du club, alignement, volonté…

admin


Warning: file_get_contents(http://web.wikio.fr/getnote?u=4ed86d5605a2f0470cada932c4fda76a&i=54.162.118.107&referer=4ed86d5605a2f0470cada932c4fda76a) [function.file-get-contents]: failed to open stream: Network is unreachable in /mnt/106/sdb/c/3/societe.thymos/blog/wp-content/plugins/wikiovote.php on line 40

Pas de commentaire pour "La Psychologie Evolutive…et le golf"

Pas encore de commentaire.

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.